Le vert est une couleur fondamentale. Ceux qui connaissent le cercle chromatique diront : c’est faux !
En effet, la théorie dit que c’est une couleur secondaire : on l’obtient en mélangeant du bleu et du jaune.
Mais dans les précédentes théories des couleurs, qui se basaient sur l’impact psychologique, on catégorisait le vert comme couleur primaire, car nous la percevons comme tel : primordiale, première, élémentaire. Vous allez découvrir pourquoi.

La Nature, le vivant

Nous pensons immédiatement à tout ce qui est naturel et vivant avec le vert. Le terme “vert” est largement repris pour désigner tout ce qui renvoie à l’écologie et l’environnement (les produits du commerce, les aliments, les partis politiques…). Par extension, tout ce qui est bon pour la santé est vert. L’expression anglaise “in the green” signifie “être en pleine forme”. En français, l’équivalent serait “se mettre au vert”.

Tolérant, bienveillant

Créé par l’association d’une couleur chaude et d’une couleur froide, le vert est l’équilibre parfait, la juste température agréable. Ce sentiment de neutralité entre les extrêmes est apaisant et sécurisant.
En terme de perception, le vert se situe à égale distance entre le rouge (la terre) et le bleu (le ciel), le vert renvoie donc à la place de l’Homme dans l’Univers et, peut être aussi, à sa mission sur Terre…

 

 

psychologie de la couleur verte
Dans la synthèse additive (lumière colorée), rouge, vert et bleu sont les trois piliers formant l’ultime blanc, le grand tout, symbole de vérité…

 

 

“Le vert absolu est la couleur la plus reposante qui soit; elle ne se meut vers aucune direction et n’a aucune consonance de joie, de tristesse ou de passion, elle ne réclame rien, n’attire vers rien.”

Wassily Kandinski

 

Colérique

On l’a vu dans le précédent article, le jaune est la couleur de la bile et donc de la colère. Le vert trouve aussi cette signification dans certaines expressions, notamment : “a look with green eyes”, un regard envieux, et en français “être vert de rage”. Paradoxalement, le vert qui paraît si stable peut aussi mal tourner…

Confiant

Vous y avez sûrement déjà pensé, on associe le vert à l’espoir. La raison de cette relation se trouve dans la symbolique du printemps auquel se réfère cette couleur. Une période de renouveau qui fait suite à des moments plus rudes. Encore une fois donc, le vert, c’est la vie, et tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir 🙂

 

D’après le livre “Psychologie de la couleur – Effets et symboliques”, Eva Heller, éditions Pyramyd.

 

à télécharger

une touche d’âmes sensibles
dans votre quotidien

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez en cadeau une jolie carte à imprimer + les fonds d’écran pour ordinateur et smartphone.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *