Depuis quelques années, j’utilise un journal de méditation et je voudrais vous livrer ici les bénéfices de cette technique. La méditation est une expérience singulière qui mérite d’être analysée pour pouvoir en tirer des conclusions et apprendre. L’écriture permet d’y voir plus clair dans ces moments parfois confus, de suivre votre évolution, tout en intégrant les bénéfices. Un excellent moyen de maintenir votre présence, mais sur ce que vous venez de vivre, cette fois.

Comment tenir un journal de méditation ?

Choisissez un carnet, dans lequel vous noterez systématiquement la date, le type et la durée de la méditation. Personnellement, j’utilise aussi de petits codes visuels pour résumer mon état général observé en début de séance. À la manière d’une météo intérieure, je représente le niveau d’activité du mental par des lignes courbes. Je dessine une ligne si le niveau est bas, trois lignes s’il est élevé (là, c’est la tempête dans ma tête !). Je fais de même pour mes états émotionnels : le niveau d’anxiété, auquel je suis souvent confronté, est représenté par un ou trois petits éclairs.

journal de méditation carnet
Quelques exemples de codes visuels que j’utilise pour ma météo intérieure. Libre à vous d’inventer les vôtres.

Vous pouvez ensuite écrire librement vos expériences : les obstacles, ce que vous avez fait pour vous en défaire. À l’opposé, notez les éléments positifs et ce que vous avez fait pour les renforcer.


Boutique : sélection de produits

Relire son journal et tirer des conclusions

Chaque semaine, le dimanche par exemple, relisez votre journal de méditatio’appren. Vous pouvez aussi choisir d’écrire vos expériences en page de droite. À la relecture, vous pourrez les annoter en page de gauche. Écrivez les choses que vous avez apprises et les expériences significatives. Le but est de mettre en relief les éléments à retenir pour vous-même ou vos prochaines séances. Très vite, vous mettrez au jour les schémas récurrents de votre esprit.

Tenir un journal pour se fixer des objectifs

En relisant vos précédentes pratiques, vous verrez sur quoi vous devez travailler. Par exemple, si vous constatez que vous êtes trop dur avec vous même et/ou les autres, vous pouvez décider de travailler pendant un mois sur la bienveillance (technique Metta Bhavana), ou bien faire un exercice de respiration pendant deux semaines pour préparer votre mental, etc. 

Écrire un journal permet de relier passé, présent et futur, de créer une continuité entre ces expériences qui peuvent sembler disparates. Vous organiserez votre pratique, et en apprendrez davantage sur vous-même.

Et vous, utilisez-vous un journal de méditation ?

tenir un journal
Épinglez cette image dans Pinterest pour retrouver cet article facilement.


– 10 % sur votre première commande

lors de votre inscription à la newsletter

Vous recevrez un code promo par e-mail valable sur l’ensemble de la collection. En vous abonnant, vous recevrez les derniers articles du blog, mais aussi toutes les nouveautés de la marque en exclusivité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *