Vous connaissez déjà certainement le Sankalpa, formulé systématiquement dans les séances de yoga Nidra. C’est un terme sanskrit : San signifie “connexion avec la vérité la plus haute” et kalpa, signifie “vœu”.

On peut donc traduire Sankalpa comme une intention profonde, une forte volonté d’accomplir quelque chose. Il prend la forme d’une affirmation positive au présent.

Dans cet article, je vous propose d’en apprendre un peu plus sur cet outil, mais aussi savoir comment l’utiliser à d’autres moments.

Comment trouver son sankalpa ?

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez déjà certainement une idée du but que vous souhaitez atteindre. Si ce n’est pas le cas, je vous invite à réaliser une petite méditation pour apaiser l’esprit, avant de vous demander :

“Qu’est-ce que je veux vraiment ?”

Ce peut être un objectif très concret (“Je mange sainement”) comme le désir de transformer son état d’esprit (“j’ai confiance en moi”).

Sankalpa est le reflet de ce que l’on souhaite au plus profond de nous-même, au-delà de toute limitation ou croyance… Alors, autorisez-vous à rêver !

Comment bien le formuler ?

Quelques points simples pour formuler son Sankalpa correctement :

  • Composez une phrase affirmative et courte.
  • Composez une phrase conjuguée au présent.
  • Ce changement, vous le souhaitez vraiment non ? Alors, prononcez-le avec conviction !
  • C’est par la répétition que notre esprit va prendre acte de ce changement.

De même, il ne doit pas être modifié tant qu’il n’est pas réalisé. Ainsi, votre Sankalpa peut être utilisé durant quelques semaines comme… toute votre vie !

Enfin, il est conseillé de ne pas le divulguer aux autres, pour vous protéger des jugements. Vos choix ne doivent pas être validés par d’autres !

A quel moment utiliser le Sankalpa ?

La fin de l’année est le moment idéal pour mettre en place un changement en soi-même. Voici quelques idées pour utiliser votre affirmation positive.

De manière simple, votre Sankalpa peut être répété le matin au réveil, ou le soir avant de s’endormir.

On peut aussi invoquer Sankalpa au début de la méditation ou d’une pratique de yoga, mais aussi au cours de la séance. Dans ce cas, il est évoqué à la fin d’une expiration, une fois vos poumons vides.

En Yoga Nidra, mais aussi en Yin Yoga ou en Yoga Restaurateur, on atteint un état de relaxation très profond. Le Sankalpa peut alors être invoqué et s’ancrer dans le subconscient. C’est la même technique qui est employée en hypnose.

Lors d’une méditation, on peut employer le Sankalpa mudra :

sankalpa mudra
  • En posture assise, posez le dos de votre main gauche au bord de la cuisse droite.
  • Posez la paume de la main droite sur celle de la main gauche, comme si vous vouliez réaliser une poignée de main.
  • Placez la paume de la main gauche vers le haut sur votre cuisse droite,  la main droite couvre la main gauche paume vers le bas.
  • Vous pouvez alors répéter votre Sankalpa.

Avec ce précieux outil qu’est le Sankalpa, vous êtes maintenant prêt.e à suivre votre véritable nature profonde 🙂